Je suis considéré comme un chômeur de longue durée par les institutions, mais pourtant je me refuse de toucher quelques aides sociale que ce soit…

Salut à tous, je suis considéré comme un chômeur de longue durée par les institutions, mais pourtant je me refuse de toucher quelques aides sociale que ce soit…
En effet ça doit faire plus de dix ans que je ne suis plus enregistré au pole emploi, vue que cette organisme s’appliquait à me mettre continuellement des bâtons dans les roues, je suis bien plus tranquille depuis que je n’y suis plus…
Le pole emploi ne me proposait que des boulots sans aucun rapport avec mes qualifications de l’époque, j’étais pourtant pas mal qualifié ( menuisier/ébéniste, graphiste/illustrateur, soigneur animalier…) et ces propositions étaient régulièrement du genre « humiliantes »…
De plus, le peu d’aides sociale que je percevais ne m’étaient généralement d’aucun secours, bien au contraire, je trouvais quelques fois dans ma boite aux lettres de chouettes petites lettres recommandées m’informant que mes dernières prestations sociales avaient été surévaluées et que je leur devais « tant » d’euros… Et je peux vous dire que ces aides c’était une misère… Alors imaginez la catastrophe quand ces salauds vous réclame plus d’un an de la partie « surévalué » de vos prestations, et ça sans jamais vous donner la moindre explications, c’est rembourse ou crève! sinon on fera de ta vie un enfer comme seul le système peu le faire…
Bref, j’ai commencé à me dire que l’appuie de l’état pour me trouver un emploi stable devenait un réel fardeau plus qu’une aide concrète, et j’ai donc disparue de leur petite liste…
Depuis j’enchaine petits boulots, tout en me consacrant à mes projets personnels et je m’en sort pas trop mal…
Je possède ma propre maison et un grand terrain qui me permets d’être relativement autonome… Mais ça implique quand même de vivre en marge totale de la société et du coup d’en refuser certains « avantages », mais aussi tous les inconvénients qui te pourrisse et vampirise l’existence …
Je connais un très grands nombres de personnes qui ont fait comme moi ce choix, et qui du coup n’apparaissent nul part dans leurs petites statistiques…
Alors combien sommes nous en réalité?
Pour moi, on en est vraiment là… Un système si violent que pour certaines personnes la seule manières de lutter, c’est justement de refuser la lutte en n’acceptant plus les règles du jeu imposés par des personnes sensés nous représenter, qui n’ont plus aucune conscience des réalités sociales du pays qu’ils gouvernent… D’ailleurs eux aussi vive en marge finalement, quand tu vois leur réalité et la notre …
Bref, ce qu’il faut c’est changer les règles du jeux, vivre autrement, faire revenir l’associatif, l’entraide, le partage et le soutient mutuel dans nos vies…
Parce que si on doit attendre que les politiques, les institutions et les gouvernements fassent quelques choses pour nous… c’est pas prêt d’arriver… Leurs préoccupations sont ailleurs et tout autres…
Bisous à tous et souvenez vous, c’est ensemble que nous sommes fort…

One thought on “Je suis considéré comme un chômeur de longue durée par les institutions, mais pourtant je me refuse de toucher quelques aides sociale que ce soit…

  1. Salut,

    merci pour ton témoignage, qui en étonnera plus d’un mais que je comprends assez parce que c’est un peu dans cette direction que je vais. Moi-même, j’ai été chercheur dans des labos académiques, enchaînant les CDD pendant plusieurs années; et finalement, j’ai abandonné ça, parce qu’au bout d’un certain nombre de CDDs on ne vaut plus rien dans la recherche publique, et encore moins dans la recherche privée (pour diverses raisons, notamment des grilles de salaire qui, à 34 ans, me défavorisent cruellement par rapport à des jeunes diplômés).
    Bref, pour la 2ème fois de ma vie je suis à Pôle Emploi. Les 2 fois, j’ai eu des activités parallèles, quelques heures par semaine d’enseignement. Cette fois j’ai eu 4 mois sans aucune activité, là aucun problème administratif; et depuis janvier j’ai recommencé à enseigner. Après avoir déclaré mes premières heures, je reçois de la part de PE le genre de courriers méprisants et menaçants dont tu parles, et pour des raisons infondées (j’ai bien vérifié).
    Total: en essayant d’être actif et honnête, on se fait plus emmerder que si on ne fait rien ou, pire, si on fraude. Je n’envisage pas de frauder, et l’inactivité complète m’est insupportable, donc je pense que je vais devoir me faire radier, pour ne plus être traité comme une sous-merde. Ca s’accompagnera certainement d’une action de dénonciation de ces pratiques absurdes et humiliantes de PE, tout en restant dans la légalité mais en les faisant bien chier quand même.. j’y réfléchis.
    Mais du coup, je me demandais: comment ça se passe, quand on n’est plus à PE, qu’on ne touche pas non plus le RSA ni rien, pour l’assurance maladie? Pendant mon premier passage chez eux (10 mois il y a 3 ans), j’avais dû au bout d’un moment changer de centre de gestion de Sécu, avec là encore des complications; par contre, si je ne cotise à rien, qu’est-ce qui se passe? La CMU? Ou une sécu d’indépendants? C’est un peu le flou pour moi.

Laisser un commentaire