Mon corps en peux plus, à force de porter des colis j’ai une éventration.

Quand du jour au lendemain en un claquement de doigt on te change de poste sans te demander ton avis. Que le nouveau poste s’avère être épuisant et refusé par une majorité du personnel. 1500 colis par jour en quelques mois Les épaules et le dos abîmés.

Quand je lance un appel à mon supérieur pour simplement demander une rotation  sur ce poste et qu’il me dit de m’estimer heureuse d’avoir mes week end. Que je suis seule avec deux enfants à élever et que ma vie devient un enfer.

Mon corps en peux plus à force de porter des colis j’ai une éventration.

Je m’arrête, téléphone à mon employeur qui me demande sans se soucier de mon état de santé  » T’es arrêté jusqu’à quand ».

Laisser un commentaire