« célibataire, célibataire? ou juste pas mariée? Non parce que si c’est pour nous pondre un gosse dans l’année, bon… »

Je ne sais pas par où commencer, tant il y a de choses à dire… Je vais me contenter de parler de mon dernier job, où j’ai passé trois années entières.

Lors de mon premier entretien, il m’a été demandé si j’étais « célibataire, célibataire? ou juste pas mariée? Non parce que si c’est pour nous pondre un gosse dans l’année, bon… » Lors de cet entretien, on m’a également précisé que d’après mon contrat, je suis payée jusqu’à 17h30, mais personne ne part avant 18h parce que bon, « ici on n’aime pas les fonctionnaires, les gens qui passent leur temps à regarder l’horloge »…
J’ai par la suite compris que partir à 18h était de toutes façons très mal vu. Il y avait presque un concours de « qui craquera le premier et se lèvera pour partir, libérant ainsi les autres de la pression de le faire ».

Il y avait une prime annuelle non contractuelle dans l’entreprise. A la tête du client quoi. La direction imaginait qu’on n’en parlait pas entre nous, mais bon… Une année, ma prime a été réduite de moitié (enfin, réduite de moitié sur la base des autres années et de ce que mes collègues d’autres services ont touché) parce qu’apparemment, j’avais un peu l’air de faire la gueule au boulot, je n’était plus assez enjouée et souriante (je précise que je travaillais dans un bureau sans contact avec le client hein, ça aurait encore pu se justifier à la limite…). En même temps, quand on a la boule au ventre en permanence parce qu’on galère à payer son loyer et à se nourrir (comment ça, ça coûte cher de (sur)vivre à Paris?), qu’on ne voit aucune progression professionnelle ni aucune augmentation de salaire (même pas de révision en fonction du SMIC, faut pas déconner non plus…), mais qu’à ôté de ça, la charge de travail augmente en permanence et qu’on vous met une pression de fou, ouais c’est dur d’avoir l’air heureux en permanence.

Cette 2e moitié de prime, on m’a dit que je la toucherai en juin, si je montrais un réel investissement. Parce que c’est vrai que rester régulièrement 2h en plus le soir – heures non payées évidemment, ah ah – rattraper les boulettes d’un service commercial incompétent, proposer de nouveaux process, gérer des présentations d’information générale pour l’entreprise alors que ça ne fait pas partie des tâches requises… C’est pas de l’investissement ça.
En juin, pas signe de la prime. Bon, j’ai pas dû suffisamment m’investir…
J’ai pas osé réclamer.
J’aurai dû.

Enfin, c’est ce qu’on m’a dit un an plus tard quand j’ai craqué et que j’ai explosé en balançant tout ce que j’avais à dire. « J’attendais que tu viennes me la réclamer, ta prime! » … Ouais, c’est sûr. Ca met tout de suite à l’aise non?

Je passe sur le directeur général qui passe ses nerfs sur notre service à la moindre occasion, qui nous parle comme à des gosses – pire, comme à des demeurés – mais qui tout de même, le jour où j’ai ce pull avec un cœur énorme sur le devant, me dit que ça a l’air doux et tend les mains vers la poitrine en me demandant s’il peut toucher pour vérifier. Devant mon refus, il me demande si je peux lui donner mon pull ce soir, pour qu’il le garde. Le lendemain, il remet ça sur le tapis en me disant que j’ai oublié de le lui donner hier.
Je suis rentrée, j’ai jeté ce pull.

Voilà voilà…
Le pire dans tout ça?
C’est que souvent, je me disais quand même que je n’étais pas à plaindre. Que quand même, j’avais des collègues sympas. Que parfois, la direction était cool.

Putain, mais franchement, je valais mieux que ça…

2 thoughts on “« célibataire, célibataire? ou juste pas mariée? Non parce que si c’est pour nous pondre un gosse dans l’année, bon… »

  1. Salut,
    J’ai connu ta situation sur paris. Moi je vivais en banlieux donc 2H15 de transport par jours. Y a une vrai mentalité de con dans les grandes entreprises l’humains est une denrée, un produit. Aujourd hui après un burn out j’ai retiré le couvercle de la cocotte minute et je fait de l’interim ou des contract cour pour me sentir libre dans ma tête et tu sais quoi …ça marche !!!

Laisser un commentaire