Devant le stress et l’ambiance de mon travail, je me pose toujours la même question, comment vais-je m’en sortir?

Je travaille actuellement à l’étranger car je n’ai pas trouvé de situation stable en sortie d’école d’ingénieurs. Les postes proposées étaient souvent des postes d’alternance et je n’avais pas assez d’expérience et de relations pour pouvoir prétendre à un poste dans une grande entreprise ( je travaille en recherche et développement).

Le dimanche soir, avant d’aller me coucher, je reçois un mail me demandant de répondre à une question sur un point précis, je ne réponds pas, me disant que je m’en occuperais le lendemain. Le lendemain, j’arrive à 7h30 au boulot et je remarque avoir reçu de la même personne 4 mails à 21h30, 22h, 00h00 et 2h du matin, je m’apprête à répondre quand mon chef débarque et me sermonne car je n’ai pas répondu aux mails. je lui réponds que je dormais et que je suis en train de répondre. Mon chef me répond que je dois être disponible et que mon statut de cadre et mon salaire justifient le fait que je réponde à tout heure.

J’arrive le matin assez tôt entre 7h et 7h30 contrairement à mes collègues qui arrivent entre 9h et 9h30. Je ne prends pas de pause le matin vers 9h car je suis très efficace et je pars plus tôt le soir (vers 16h – 17h) car j’aime pouvoir faire des activités et je suis moins efficace en fin d’après-midi. C’est un détail qui a son importance car pour certains de mes collègues, je ne travaille pas autant qu’eux, ces mêmes collègues qui prennent un mois de vacances et qui joue au Freecell. Je ne les juge pas mais j’aimerai qu’ils me laissent vivre ma vie.

Les mails à répétition et la concurrence pour avoir la meilleure présentation au colloque annuel me fatiguent. J’adorais mon métier, la recherche de solutions pour améliorer le quotidien de millions de personnes. Contribuer à la science et apporter ma petite pierre pour aides les autres me motive beaucoup. .La réalité est bien différente, peu de places en CDI (je suis en CDD), beaucoup de concurrence et finalement dans un métier où le travail d’équipe est important, on se retrouve avec des personnes qui se battent pour obtenir une place, l’un de mes collègues se retrouve donc avec le cocktail {café + vitamine C + smoothie + aspirine} et trouve ça normal de cumuler les journées de 12h de travail.

Devant le stress et l’ambiance de mon travail, je me pose toujours la même question, comment vais-je m’en sortir? Entre les proches qui te disent « T’as un travail, ne te plains pas et qui plus est tu as des études,toi, tu n’as pas à te plaindre. » et le stress du travail qui ruine ma santé et qui me fait témoigner aujourd’hui, je me sens condamnée à voir se détériorer l’image d’une profession que j’ai voulu et qui me permet de vivre; La contrepartie étant que je sacrifie ma santé au profit d’une vie décente où je peux vivre normalement.

Laisser un commentaire