J’ai fait le choix de ne plus être un esclave.

je suis x, j’ai 44 ans et je suis dans ma 13ème année de service public après 12 ans dans le secteur privé. Je pense que mon témoignage peut apporter des solutions et un message positif à tout ce que je peux lire sur votre site internet.

Mon témoignage, le voici :

Après un CAP et 1 an de service militaire, j’ai commencé à travailler comme conducteur routier. Durant 8 années j’ai refusé tout CDI car je voulais garder une certaine indépendance dans mes choix de sélection des entreprises. J’ai donc géré les CDD, l’intérim et les périodes de chômage.

Au bout de ces 8 années, j’ai voulu connaitre autre chose et j’ai intégré une multinationale de « X » au poste de magasinier-cariste. Tout d’abord en intérim puis en CDI.

J’ai travaillé prés de 5 années pour cette entreprise qui respectait plus les chiens que l’être humain. Des milliards de chiffre d’affaire, mais aucune amélioration des conditions de travail, aucune possibilité d’évolution, des heures supplémentaires non payées, des refus d’augmentation, etc…etc… Le tout couronné par des hernies discales, une dépression, une remise en question de nos compétences permanentes et un stress due au chef de service heureux de vous rabaisser et de vous traiter comme des moins que rien.

J’ai donc décidé de prendre en main ma vie et je me suis lancé dans la découverte du service public… soit disant rempli de fainéant et super bien payé pour le boulot qu’on y fait !

Vu mon diplôme scolaire, je ne pouvais pas passer de grand concours, j’ai donc passé un concours de catégorie C….que j’ai réussi.

J’ai donc intégré l’administration Française…. ma déclaration d’impôt a vue mon salaire brut imposable baisser de 10 000€ dans l’année !!! … sauf que la vie n’est plus du tout la même.

On se retrouve dans un nouveau monde, sans stress, ni course aux objectifs à la con, dans un nouveau monde où il est possible d’évoluer en permanence !

J’ai obtenu à l’aide de md’une Validité des acquis et de l’expérience, un BAC pro. J’ai passé des concours qui m’ont permis de devenir cadre B et donc d’augmenter mon pouvoir d’achat, j’ai rencontrer des gens formidables, qui bossent bien et qui aimeraient vraiment faire progresser le service public.

Et surtout, je suis ravi d’avoir franchi le pas et surtout ravi de ne pas avoir écouté tout les jaloux qui crachent sur les fonctionnaires car pour moi c’est le seul et dernier lieu de travail où il est possible d’évoluer et où les conditions de travail et de prise en charge de l’humain restent présentes et actives.

Après 12 ans de privé, me voici dans ma 13eme année de public et pour rien au monde je ne reviendrai dans le secteur privé. J’encourage toutes les personnes en capacité de le faire à s’inscrire à des concours au travers des centres de gestion de leurs départements, à consulter les différents ministères sur internet pour surveiller et connaitre les futurs concours à passer. C’est beaucoup de travail en préparation, mais ça vaut le coup. Tout n’y est pas rose, bien sur, mais la qualité de vie y est largement supérieure. J’ai fait le choix de ne plus être un esclave.

2 thoughts on “J’ai fait le choix de ne plus être un esclave.

  1. article equilibré, mais pour les gens, disons, médiocres, ce qui est mon cas, il n’y a que l’esclavage du privé? De plus, dans une société, dominée par la finance internationale je crains que même des gens de bon niveau aurons de plus en plus de difficultés à se faire embaucher dans le public. En Grèce même
    les fonctionnaires publics se sont retrouvés au chômage..
    Dernière observation: l’indifférence de certains fonctionnaires publics pour les souffrances des salariés du privé est un des problèmes de notre époque.
    Bacalau

Laisser un commentaire