Nos vies valent aussi peu qu’un ordre administratif.

je vous raconte une petite histoire qui plonge ma famille dans le désarroi et qui est malheureusement bien trop représentative de l’état de nos services de santé en France…

C’est un vieux monsieur de 88 ans qui doit faire une endoscopie. Il a été déplacé dans le seul hôpital de sa région qui a le matériel pour le faire, loin de nous, malgré le tracas que ça lui créé. Le médecin qui le suit l’a prévenu qu’il faut faire cette étape sans tarder pour se faire opérer au plus vite. Au plus vite…. Ça fait 10 jours qu’il est dans le service correspondant de cet hôpital. 10 jours que tous les matins il reste à jeun, qu’on le prépare, qu’on le fait attendre dans le courant d’air des couloirs en le faisant espérer qu’il va enfin être pris en charge… 10 jours qu’on le raccompagne le soir à sa chambre, de plus en plus épuisé. 10 jours qu’on s’excuse et en lui expliquant que le service des urgences est prioritaire par rapport à lui et qu’il doit passer après.
Nos vies valent aussi peu qu’un ordre administratif.

Laisser un commentaire