J’ai eu mon premier emploi à 17 ans au *restaurant rapide* de ma ville

J’ai à peine la majorité mais j’ai déjà été « exploitée ». J’ai eu mon premier emploi à 17 ans au *restaurant rapide* de ma ville, près de chez moi, j’ai été pistonnée par mon père qui m’a vanté les mérites d’être caissière dans ce genre d’entreprise, et ça me ferait un peu d’argent pour payer mes études. Bref. J’ai été embauchée. On m’a mise ligne « grill » (on fait les sandwich à base de bœuf en gros). J’ai été formée. Je me suis malheureusement brûlée et coupée (avec les appareils, les ustensiles…) plusieurs fois. Personne n’y a fait attention. Mon formateur m’a envoyé voir les managers qui m’ont délaissée (c’était alors mon 3e jour) en me disant de me débrouiller toute seule, me soigner toute seule. Je devais me dépêcher car une personne avait dû assurer 2 postes (le miens et le siens) en attendant que je me soigne. Ce que j’ai fait avec difficultés.
On m’a ensuite envoyé en « lobby ». Ce poste consiste à faire le ménage (salle, cuisine, terrasse, WC, arrière cuisine…). J’ai dû des choses non autorisées pour des mineurs (comme pour les poubelles). J’ai porter énormément de charges lourdes alors que je ne suis autorisée par mon médecin à ne porter que 5 kg. J’ai fait de nombreuses crises d’hypoglycémie sans que mes supérieurs ne s’en inquiètent ( on avait droit qu’à une pause toutes les 5h, donc pas le temps de prendre un sucre). J’ai de plus, dû assumer des tâches qui n’étaient pas celles de mon poste (comme nettoyer l’urine des enfants dans les jeux dans lesquels je passais à peine).
Enfin vient ma visite obligatoire à la médecine du travail 1 mois après mon embauche (logique). Elle s’aperçoit que j’ai une scoliose très grave (de plus, héréditaire), je lui raconte comment ils me font faire tout ce que je n’ai pas le droit de faire en tant que mineure, en tant que scoliotique, en tant que poste (selon le poste). Avec le *restaurant rapide* ils décident de me virer, tout simplement, à cause de ma scoliose, de mes malaises, et parce que « yen aura d’autres qui voudront prendre ta place, c’est pas ce qu’il manque hein ». Ainsi je me suis faite virer pour des raisons de santé, et ils ne m’ont pas payer ni mes heures supplémentaires, ni mes jours fériés, ni mes week-end. Je m’en suis tirée avec moins que le salaire normal pour un mois.
Enfin, vient cette année où je postule à ** Parc. Il me propose de travailler encore en cuisine (comme ça « ça fera une formation de moins à faire et à payer), 2 mois, 6 jours/7, de 8h à 20h, avec une pause toutes les 5h, 1000€ les deux mois. Ce à quoi on m’a sorti « et estime-toi heureuse d’être pistonnée et « normale », sinon ça serait pire, moi j’ai besoin de jeunes ».
Je sais qu’il y a pire comme expérience, mais il y a surement mieux aussi, et je ne veux pas que ça m’arrive encore, ou que ça arrive à mes petites sœurs, à mes amis, ou encore à ma famille (ma mère est infirmière et est vraiment « abusée »). Alors oui on vaut mieux que ça! J’ai le droit de pouvoir travailler et qu’on me respecte (qu’on respecte mes problèmes de santé par exemple)!

2 thoughts on “J’ai eu mon premier emploi à 17 ans au *restaurant rapide* de ma ville

  1. Y a quelques chose qui s appel le SMIC.

    Je trouve ça bizarre le 6j/7 de 8h à 20h pour 500€ par mois …

    Je pense comme vous que cela est inacceptable.

    Je vous conseil de prendre un enregistreur lors de vos prochains entretien et pourquoi pas foutre c est gens devant les instances inspection du travail / fraude ect …

    Bonne chance pour votre futur

Laisser un commentaire