Association humanitaire

Après une mission de deux ans en emploi aidé dans une association HUMANITAIRE et avoir fait « miroiter » un CDI au bout, on me renvoie en fin de contrat avec des arguments HUMANITAIRES: 1) on va prendre un stagiaire (alors que j’étais le seul salarié, CAD, un stagiaire sans tuteur ! car ça coûte moins cher, pour aider les pauvres… 2) on donnera ainsi la chance à un jeune d’obtenir une expérience professionnelle (et donc de faux espoir car le milieu associatif n’engage plus que sous-contrat précaire… POUR EVITER LA PRECARITE ON CREE DONC DE LA PRECARITE ! Sur le sujet des emplois aidés, il faut savoir qu’AUCHAN pérennise 80% de ces contrats alors que le milieu associatif ne le fait qu’à hauteur de 20%….

Laisser un commentaire