Je suis enseignante dans l’enseignement privé catholique

Bonsoir, je suis enseignante dans l’enseignement privé catholique sous contrat avec l’état. Voici ce que je vis au quotidien, et je ne suis pas la seule… J’enseigne depuis 11 ans. J’ai d’abord été suppléante. Quand j’ai commencé, il fallait une licence que j’ai donc passé et obtenue. A la même date, nous savions qu’un suppléant qui totalisait 5 années de contrat SANS interruption se voyait « titularisé ». Mais, voilà, Sarko est passé par là… Il m’a donc fallu 6 ans de remplacement plus une année de CDI PROVISOIRE, (oui, vous avez bien lu) pour atteindre enfin le stade envié de CDI DÉFINITIF (oui, vous avez toujours bien lu… d’ailleurs, ils l’ont même écrit!) après une inspection dont le rapport a consisté en un copié-collé de celui d’un collègue (oui, vous avez bien lu… l’inspecteur s’est trompé de nom de famille!) laquelle a validé mon droit à rester définitivement « scotchée » au niveau de salaire d’un remplaçant!  Petite précision intéressante: mon employeur, c’est l’état, l’éducation nationale…

Laisser un commentaire