J’ai récemment été humilié à un entretien

Bonjour, j’ai récemment été humilié à un entretien. Je vous contacte car même si je ne suis pas d’accord sur toute la ligne avec vous, je suis d’accord sur le fond. Nous ne sommes pas de la chair à canon, nous ne sommes pas de pauvres merde.

J’ai 20 ans et je suis étudiant en économie, spécialisé en banque et assurance. Je devais trouver un stage pour valider ma licence, stage de 6 à 8 semaines, donc l’employeur n’est pas obligé de me payer. Et c’est volontaire car ça ne représente pas de risque pour un employeur. J’ai contacté plusieurs banque et j’ai eu plusieurs entretiens. En attendant d’une réponse je maximise mes chances en postulant pour d’autres entreprises dans un « salon du stage » prévu à cet effet.

Il n’y avait que deux banques pouvant m’intéresser. Je postule pour une première banque où le recruteur est très accueillant, chaleureux, et tout se passe bien. Puis j’allais à la seconde banque.
J’ai deux femmes au stand de la banque auquel je souhaiterais postuler. Elles étaient sérieuses. J’ai un pré entretien avec la plus agée…
Je me présente, je dis la situation dans laquelle je suis et ce à quoi j’aspire en postulant. Elle avait l’air intéressée, puis je lui donne mon CV, et me reproche une expérience professionnelle en banque inexistante. J’ai 20 ans, je voulais trouver un stage de découverte dans une banque, et c’est bien la première fois qu’on me reproche de pas avoir assez d’expérience dans un domaine pour que je puisse avoir une première expérience dans ce même domaine.
Elle me dit « je vais pas vous faire perdre votre temps, ni le mien, mais je ne peux pas vous évaluer sans que vous aillez une expérience professionnelle ». Ce qui est faux, car j’en ai déjà eu en dehors de la banque d’abord, et elle est apparemment directrice de ressources humaines et ne sait pas évaluer quelqu’un sans expérience? Je n’ai pas son CV, je n’ai pas connaissance de son expérience, mais je sais que j’ai devant moi une personne totalement incompétente pourtant. Elle est de mauvaise foi tout au mieux. J’ai eu des entretiens avec d’autres banque et j’ai clairement dit que je n’avait pas beaucoup travaillé, et pas du tout en banque, et pourtant elle ne me l’ont pas reproché.
Elle m’a littéralement cassé en le répétant à haute voix dans tout le salon et en jetant à la poubelle mon CV devant moi.

Il y a un forum à l’université pour avoir des premières expériences. Et pour avoir une première expérience il faut une première expérience. Merci la DRH.

Et j’oubliais le meilleur pour la fin. Je parle à quelqu’un qui travaille dans une banque, et elle me conseille de travailler à coté de mes études (pour qui du coup?). J’ai un prêt étudiant et les banques adore en accorder (un étudiant gagne en moyenne 8,3% de salaire en plus par année d’étude supplémentaire), sachant que leur peur dans ses prêts c’est l’échec dans les études et qu’un des facteurs d’échec c’est… Le travail en parallèle des études. Soit on s’est foutu de moi, soit elle est complètement incompétente.

4 thoughts on “J’ai récemment été humilié à un entretien

  1. Bonjour,

    Je partage complètement ce que tu as ressenti et je t’invite à passer outre ce moment difficile car cette personne est surement très « à coté de ses pompes » pour traiter les gens comme cela. Nous ne pouvons que la plaindre.

    Tu conclu en te demandant si elle ne s’est pas foutu de toi ? Je dirais que non. C’est juste qu’elle ne se rend pas compte que notre système actuel (en l’occurrence le système bancaire dans ton cas) demande à chaque individu d’être un super héros, et tampis pour les plus fragiles ou les moins armés au départ. C’est ce que l’on tu suggère à la fin, travailler à coté de tes études et en plus être performant pour être sûre de rembourser ton prêt.

    Le meilleur que je te souhaite, tu est un futur banquier et/ou assureur, j’espère que ton expérience reviendra à ton exprit quand tu seras face à des êtres humains qui ont peut-être pas toutes les cases de cocher dans le profil parfait.
    Car la vérité de cette histoire, c’est que cette DRH a été inhumaine avec toi, c’est tout. Mais est-ce de sa faute ? Notre système entier pousse les salariés (surtout les cadres) à être inhumain avec les autres et en premier avec eu-même.

    Mon conseil, en plus de dénoncer ce qui se passe dans le cadre, dénonçons le cadre lui-même.

  2. Tu as seulement eu l’expérience de l’inanité et de l’absurdité du système poussé à son paroxysme avec la crise..
    On demande aux jeunes qui entrent sur le « marché de l’emploi » d’avoir des diplômes (côtés de préférence) sans avoir la moindre idée de ce en quoi consiste leur parcours. Combien d’offres d’emploi souhaitent un profil Ecole de Commerce, IEP, Ingénieur, de façon indifférenciée et sans rapport avec les compétences requises pour le poste? On demande aux jeunes d’avoir de l’expérience pour espérer en acquérir (il y a comme un problème dans l’énoncé).
    La vérité c’est qu’avec 6 millions de chômeurs, les entreprises ne veulent pas prendre le risque de devoir former un salarié et inventent des raisons absurdes pour ne pas accepter la candidature des nouveaux venus. Les seuls postes auxquels peuvent aspirer les jeunes diplômés aujourd’hui sont des stages (à répétition et non rémunérés mais « gratifiés » à hauteur de 500€, à souvent 23 voire 25 ans passés on serait peut être en droit d’espérer pouvoir prendre un appartement et payer ses factures sans l’aide financière de ses parents…) des CDD (même problème en ce qui concerne les locations immobilières et tout espoir de faire des projets). La vérité c’est que ce système ne nous VEUT PAS, ne nous accorde aucune place et encore moins celle qu’on nous promettait au début de nos études.
    Alors on redouble d’ingéniosité pour expliquer ce refus de nous accorder les opportunités que nous méritons, à grand renfort de théories scabreuses sur le cynisme de la génération Y, l’impatience de la génération Z…on cherche à reporter la faute sur les individus, à les culpabiliser, alors que, bien souvent, les personnes nous trouvant tous les défauts en entreprise, n’ont pas connu le quart des obstacles qui se dressent devant nous à leurs débuts !

    La vérité c’est que les entreprises ne cherchent plus tant des personnes compétentes et enthousiastes mais des personnes dociles, de qui elles pourront tout exiger. Et pour cela quoi de mieux qu’un chômeur de longue durée, ayant eu un poste plus haut placé mais qui est prêt, par désespoir, à se vendre pour la moitié du salaire qu’il recevait et des responsabilités qu’il avait . Avec 6 millions de chômeurs, la liste est longue de personnes désespérées et sur-expérimentées. Les cadres d’hier deviennent les assistants d’aujourd’hui, les assistants d’hier deviennent les techniciens d’aujourd’hui et nous, jeunes diplômées, devenons les stagiaires, les intérimaires, les précaires que l’on jette en fin de contrat parce qu’on ne peut les payer en CDI, parce que vous comprenez les temps sont durs et que les stagiaires ça coûtent moins cher..
    Combien de bac+3 / bac+5 en sont réduits à travailler en caisse ou en restauration pour s’accorder l’ersatz d’indépendance qu’on nous faisait miroiter si l’on travaillait bien à l’école, faisait de longues études, décrochait un beau diplôme ?

    La génération perdue l’est pour tout le monde, les jeunes s’en vont ailleurs, ceux qui restent se bradent pour survivre. Demain l’innovation qui aurait pu faire notre renommée sera-t-elle encore possible si l’on continue à reléguer les jeunes ?
    Notre ressentiment doit devenir une force, nous devons nous battre pour que les choses changent. S’ostraciser du politique ne changera rien, nous devons ruer dans les brancards, nous investir, quand la jeunesse se lève les gouvernements tremblent, les autres suivent. Ils le savent.

  3. Je ne veux pas te démoraliser mais des DRH ou RH incompétents, tu vas en rencontrer un certain nombre au cours de ta carrière.
    Je ne sais pas si cette personne a bien compris sa mission lors de ce salon du stage ou si cette RH ne cherchait pas plutôt une personne competente afin d’occuper un poste ?
    Dans les annonces d’offre de stage, on trouve souvent des offres demandant de l’expérience professionnelle et des diplômes, ce qui semble antinomique avec un stage pour découvrir et apprendre un metier ! Pas mal de sociétés utilisent des stagiaires au lieu d’embaucher un CDD !

  4. Salut,

    Tu as sans doute eu affaire à une personne qui a dû embrasser la fonction de DRH davantage pour le titre que pour les missions qui y sont associées.
    En tout cas ne te décourage pas car la roue tourne, sers-toi de cette malheureuse expérience pour te galvaniser et trouver non plus un stage, mais un employeur. En effet, dis-toi que même si on est en recherche d’emploi ou de stage, on peut quand même se permettre de choisir pour qui on veut travailler !
    Je te souhaite bon courage et je suis sûre que tu trouveras ce que tu souhaites !

Laisser un commentaire