Banque et racisme

Bonjour, je commencerai mon témoignage en m’appropriant les propos de Paul NIZAN dans Eden

Arabie « J’ai 21 ans et je ne laisserai personne me dire que c’est le plus bel âge de toute ma vie ».

Moi, j’ai entamé un Master en Banque cette année en alternance qui n’a pas pu aboutir, parce que la

formation était trop chère pour que l’OPCA de l’entreprise, prenne tout en charge. Alors on m’a

fortement encouragé rompre le contrat d’un commun accord, vous savez les ruptures

conventionnelles. Je ne me suis pas senti soutenu par le centre de formation. J’ai pu trouver une

autre banque qui avait besoin de quelqu’un en urgence.

J’ai passé un premier entretien RH (Ressources Humaines Ba ou pote t’es juste une pile) qui s’est

super bien déroulé (ils ont pris mes documents et tout). Le second entretien devait se faire avec la

directrice d’agence mais faut croire qu’elle n’avait pas de temps pour moi ; alors j’ai passé un

deuxième entretien RH pareil qui s’est super bien passé. J’ai appelé, rappelé et quand j’ai enfin eu

quelqu’un, ils débattaient de mon sort avec la directrice d’agence, j’ai appelé, rappelé pour avoir

droit à « vous savez nous avons eu un changement de ligne directrice, et votre profil ne correspond

plus, les missions ont évoluées » réponse de RH ils ont préférer laisser les poste vacant plutôt que de

me donner une chance…j’oubliais ; je suis noir et j’ai l’habitude de ce genre de réponses comme

quand j’ai postulé dans un magasin de vêtements et la veille de mon embauche, il y a eu un bug

informatique et ils étaient déjà complets.

Pas plus tard que ce Samedi dans un forum sur l’alternance, une entreprise qui avait refoulé ma

candidature dans la seconde où je l’ai envoyée par mail, était sur place. La DRH dont j’ai reconnu le

visage parlait avec une femme blanche comme qui ils avaient encore des postes à pourvoir pour une

alternance (j’ai l’ouïe fine lol). Quand je suis passé en lui expliquant mon histoire, elle s’est barrée

pour s’occuper de mon ami blanc d’à côté tout sourire et tout et m’a laissé à sa collègue qui me qu’ils

n’ont plus de places en alternance fin février pour la rentrée de Septembre 2016. Je lui ai demandé

ce qu’elle foutait là et on est en février ce n’est pas possible. Ensuite comme je suis une grosse

victime ; j’ai lâché l’affaire.

Là je suis seul sans ressources et sans travail, droit à aucune aide, des charges à payer et je me

demande, de quoi demain sera fait.

Laisser un commentaire