14496866427_81258809e9_z

Le monde merveilleux du secteur des jeux d’argent

J’ai 25 ans et je suis une femme.

Je suis actuellement en CDD dans l’entreprise où je travaille, et je veux rester anonyme, car si on découvre de qui je parle, je risque de perdre non seulement mon emploi, mais aussi d’emmener mes collègues et supérieurs qui n’ont rien à voir avec moi.

Pour rester dans le sens large du terme, je travaille dans le secteur des jeux d’argent. J’avais déjà travaillé là dedans il y a quelques années, dans une autre région, et ça c’était plutôt bien passé : les horaires étaient supers, l’encadrement correct et j’en passe.

J’arrive dans une nouvelle région et retrouve du travail dans ce domaine en temps que caissière. Et là, surprise : 35h00 en 3 jours et demi, obligée de rester debout (cela fait plus pro il parait), impossible de discuter avec mes collègues en finissant mon service car je risque d’avoir des « problèmes ». Pas de pause repas, si un client à besoin de se faire servir, on doit tout arrêter pour lui, pas de vestiaire et même pas de pause tout court. Oui, toute la journée dans la salle, sans sortir. Plus de 10h00 enfermé, sans ventilation, dans une chaleur quasi caniculaire, sans mettre le nez dehors de toute la journée, il y a de quoi devenir claustrophobe, voir fou, croyez moi…

Le travail laborieux, je connais, ayant bossé dans ce même genre d’entreprise, ainsi qu’en usine et même durant des récoltes, lors d’intérim et de jobs saisonniers.

Mes supérieurs sont débordés de travail, mes collègues ne restent jamais longtemps, certains attendent impatiemment la fin de leur contrat pour partir, d’autres préfèrent démissionner.

J’ai un CDD dans une branche que je connais et que j’aime, et pourtant, la déprime me guette déjà.

Laisser un commentaire