2337797951_010bb80e4b_z

Témoignage d’une éducatrice spécialisée en colère.

Témoignage d’une éducatrice spécialisée en colère.

A la recherche d’un emploi dans le domaine médico-social, j’obtiens un entretien auprès d’un service pour personnes adultes en situation de handicap (trisomie, troubles psychiques et moteur, déficience intellectuelle…) personnes vulnérables. Ces adultes sont vieillissants et nécessitent une prise en charge médicalisée.

Lors de mon entretien on me présente la structure comme vétuste mais avec une volonté de reconstruire avec de beaux projets…. Je suis retenue, je commence ma prise de fonction et là c’est le choc. Je suis confrontée à des locaux insalubres avec un abandon des résidents dans leur prise en compte ( pas de suivi d’hygiène, éducatif, santé), des personnes qui errent toute la journée dans des locaux inadaptés et insalubres. La réponse qu’on me donne lorsque je fais remonter les dysfonctionnements est l’absentéisme du personnel de ménage ou éducatif. Je suis estomaquée de voir que mes collègues sont passifs fassent à cette situation…

Des traitements anti punaise, rat, et souris sont en cours, ceux-ci ne résolvent en rien le manque de soins et d’investissements des personnes en poste depuis des années. Comment peut on fermer les yeux à ce point ? que fait l’ARS (agence régionale de santé) ? l’inspection du travail ? Après avoir fait remonter ces dysfonctionnements, je mets un terme à mon contrat avant la fin de la période d’essai parce qu’ils valent mieux que ça. Ces personnes fragiles en situation de handicap ne devraient pas vivre dans ces conditions mais encore une fois on se heurte à des murs qui font la politique de l’autruche. Quel poids avons nous, nous les éducateurs, petites mains dans leur discours…. à tous ces beaux penseurs, je vous invite à venir voir les conditions inhumaines dans lesquelles vivent ces personnes handicapées et travaillent les professionnels ( 1 personne pour 12 résidents handicapés dépendants vieillissants….).

Ca ne pose aucun problème de faire l’aide soignant (soin d’hygiène), l’ASH ( entretien des communs), éducateurs ( réalisation des projets et des projets d’activité), et le personnel de restauration …toutes ces tâches réalisées par la même personne pour 12 résidents, comment peut on parler de bientraitance !!!! Si j’étais directrice je fermerais cet établissement dans l’immédiat .

 

Illustration : CC-By possan

Laisser un commentaire