95300287_74aa3efc2c_z

« Le travail chez les jeunes, SDF à 20 ans, pas d’aides sociales ou trop peu »

A 22 ans, j’ai déjà 4 ans de chômage derrière moi. Je travaille deux fois 1h par semaine, pour 90€ par mois, avec 1h30 de trajet à chaque fois. Lorsque j’ai demandé s’il était plus d’heures à la signature de mon contrat, on m’a répondu :

« Vous savez, vous devriez être content d’avoir autant, j’ai plein de CV de personnes intéressés si ça ne vous convient pas. »

Et je me suis écrasé.

Quand au service civique que j’avais demandé, on me l’a immédiatement refusé, parce que je suis un garçon, typé métalleux, et que comme me l’a dit ma conseillère Mission Locale :

« Vous savez, avec des enfants, c’est compliqué les garçons, vous devriez vraiment prendre ce contrat en alternance en chaudronnerie. »

Alors qu’elle sait parfaitement que je suis bachelier Littéraire, et que si je prends les intérims manuels, c’est pour économiser pour mon BAFA. Enfin, on me refuse constamment les aides hors-APL, parce que j’ai moins de 25 ans, pas assez d’heures travaillées, et que je suis trop diplômé (avec un Bac). Pourtant, sans soutien parental, j’ai déjà été SDF 2 mois, à 20 ans.

Voilà, c’est mon expérience, ma vie, alors que on a encore des lois censées nous aider. C’est pour ça que je m’oppose à cette loi, car si je suis encore une exception, je dois le rester, contrairement à ce que prévoit cette loi.

4 thoughts on “« Le travail chez les jeunes, SDF à 20 ans, pas d’aides sociales ou trop peu »

  1. Salut,
    Je vois que tu es à la mission locale, dans certains départements ils expérimentent la Garantie Jeune (GJ) qui te permet d’avoir environ 470€/mois pendant 1 an (avec suivi de recherche d’emploi et preuves à fournir, hein). C’est réservé aux jeunes avec peu de diplômes en rupture familiale (c’est ton cas, hein, le BAC n’est pas vraiment un diplôme utile) et difficultés financières. ça commence par une formation de 5 semaine en mode « école » (comment faire un CV, pleins de trucs chiants) que tu peux quitter si tu as un contrat de travail bien sûr (la visée de la formation c’est l’emploi).
    Donc en soit c’est pas très intéressant mais c’est le seul truc qui existe pour toucher des sous si t’as pas le droit au RSA. 🙂
    Voilà.
    Courage.
    Signé : une nana de 21 ans qui connait aussi la galère et la rue, comme beaucoup trop de jeunes.

  2. Comme je te comprend… à seulement 18 ans j’ai vécu ça aussi, être SDF, être « trop diplômé » et pas assez âgé…
    Courage !
    (et vive le métal !)

  3. Bonjour, je comprends parfaitement ce que tu décris et dis. Je travaille au quotidien avec des jeunes qui ont parcours comme le tien. Je trouve que notre société ne traite pas bien la jeunesse qui est pourtant notre avenir ! « un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde », et je rajouterai qu’un jeune vaut mieux que ça! Ne lâche rien!

Laisser un commentaire