Je me souviendrais pendant longtemps du stress causé par la peur qu’une petite erreur vous fasse perdre votre travail

J’ai bossé en restauration rapide pendant 2mois et demi, ce qui est un temps relativement court… Et je ne vais pas vous mentir, c’est un travail fatigant où tu as peu de reconnaissance… Mais j’étais heureuse d’avoir un travail, il y avait une plutôt bonne ambiance d’équipe, et je me donnai à fond.

La période d’essai est de deux mois, et ils engagent sans cesse de nouvelles personnes, ne gardent que les très rapides et performants, remercient le reste. Je voulais garder ce travail, et au bout d’un mois et demi ils n’avaient toujours pas pris de décision pour savoir si je continuerai à travailler pour eux après ma période d’essai ou pas…

Ce qui était très stressant pour moi, tout les 4 ou 5 jours, je regardais si ils avaient affiché l’emploi du temps de la semaine qui commencerait après ma période d’essai ….Chaque petite erreur de travail me donnait l’impression que je perdais mon travail. Quand l’emploi du temps de la semaine après ma période d’essai a été affichée, j’étais aux anges , je me sentais reconnu, apprécié, validé. J’ai annoncé a la MJC qui proposait de me réengager pour l’été que sa n’était pas la peine.

Mais 6 ou 7 jours plus tard, on m’a annoncé qu’on allait pas me garder finalement .Quand je leur ai demandé pourquoi m’avoir mis dans l’emploi du temps d’après ma période d’essai, ils m’ont dit qu’ils n’étaient pas encore décidé a ce moment là, et qu’ils n’avaient pas pensé à me prévenir que ça ne voulait rien dire…

Voila ,ce n’est pas grand chose comparé a beaucoup d’autre, mais je me souviendrais pendant longtemps du stress causé par la peur qu’une petite erreur vous fasse perdre votre travail.

#onvautmieuxqueca

 

 

 

Illustration : CC-By Waferboard

Laisser un commentaire