« Tu fais quoi dans la vie ? Je respire, c’est déjà bien ! »

Désolé, je n’ai jamais réussi à répondre sérieusement à la question « quel métier tu veux faire plus tard ? » Parce que c’était loin, que je ne connaissais pas suffisamment le monde du travail, (comment savoir quand on y est pas). Et maintenant, et bien en le connaissant, je ne sais toujours pas. Oui j’ai jamais eu d’ambition, je veux juste être utile, faire quelque chose de constructif pour l’ensemble sans me restreindre à une fonction unique et déterminée.

Donc j’ai laissé les profs choisir. J’étais pas très forte, mais pas si nul, j’ai fait un bac STT IG puis un BTS ag. Le genre de diplôme polyvalent demandé par le monde du travail pour répondre aux besoins de petites et moyennes entreprises.
Je suis commerciale comptable et secrétaire à la fois, tout ça pour un salaire ! Oui mais je ne suis pas spécialisé dans un domaine donc ça ne va pas. Et puis de toutes façon je coûte encore trop cher au patron (c’est lui qui l’a dit) me justifiant que ce n’est pas ma faute !

Et puis faire des boulots où on en vient sérieusement à se demander pourquoi on est embauché tellement on ne sert à rien c’est très gratifiant aussi, autant que devoir justifier quand on ne travaille pas. Tu fais quoi dans la vie ? Je respire, c’est déjà bien !

Mais bon malgré le fait qu’à chaque entretien d’embauche on me réplique que je suis trop timide pour travailler, ou alors mon manque d’expérience. Je cherche encore un exploiteur qui veux bien m’embaucher. Les annonces sont tellement précises et inatteignables que je postule que très peu, me sentant pas suffisamment ci ou pas ça.

Maintenant j’attends que l’intérim m’appelle. Je suis passé de postier remplacent à postier intérimaire. Enfin pas encore, j’attends qu’on m’appelle. Je n’ai pas beaucoup d’emprise sur la question. Et j’ai peur de louper l’appel important !

Et à chaque fois je me remets en question intégralement jusqu’à ne plus du tout avoir confiance, quand c’est pas le conseiller qui me demande si mon cv est correct, ou si je maitrise l’entretien d’embauche.
Dans deux jours je lui parlerai d’une formation, j’espère juste qu’il ne va pas se moquer. Et pour une fois qu’on me décourage pas d’aller jusqu’au bout de mon objectif.

 

image via www.flickr.com

One thought on “« Tu fais quoi dans la vie ? Je respire, c’est déjà bien ! »

  1. Merci pour ce témoignage, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule personne à penser que la question « tu fais quoi dans la vie ? » ne devrait pas juste se limiter à l’activité professionnelle.

Laisser un commentaire