Promotion bénévole

Bonjour, je me permets un petit témoignage…

Intervenante en anglais dans 8 écoles primaires publiques différentes pendant 4 ans, à temps complet ou à 80%, 470 km/semaine pour 720 euros nets, j’assurais en plus les spectacles des fêtes des écoles tous les we de juin, bénévolement puisque ça ne figurait pas dans mon contrat, mais que c’était nécessaire. La dernière année j’ai eu la maladie de Lyme (8 de tension pdt 3 mois), 10 jours d’arrêt; j’ai reçu un courrier de l’inspectrice d’académie comme quoi elle m’autorisait à prendre ces 10 jours d’arrêt, sans salaire! Cette même année, on m’a proposé de remplacer la formatrice IUFM en anglais, qui avait fait un burn out, bénévolement, en plus de mon temps de travail. J’ai refusé, et je n’ai pas voulu renouveler mon contrat, alors que j’adorais ce que je faisais, et que tous, élèves et enseignants, étaient super contents de mon travail.

Je suppose que cette « promotion » bénévole était aussi le signe d’une certaine reconnaissance de ce travail… Ou pas?

Merci de m’avoir lue, et bravo pour cette belle initiative

 

Illustration : CC-By  torbakhopper

Laisser un commentaire