« J’ai choisi mon métier, pas la précarité. »

Quand tu es conférencière (certains de mes collègues ont plusieurs masters, bac + 5…) dans un musée prestigieux depuis presque 15 ans avec comme contrat un CDII (un truc que presque personne connait et qui t’exclut grosso modo du droit du travail des temps plein et des temps partiel…euh y a quoi d’autre ?!?).

En 15 ans, tu as gagné une augmentation de 0,5 centimes de l’heure, on t’a demandé d’être de plus en plus disponible, alors tu as quitté tes autres boulots. Et puis voilà en 2015 plan vigipirate en France, les groupes ne se déplacent plus dans les musées, tu n’as presque plus de travail, ton contrat ne te garantit que 40% de ce que tu faisais tous les ans depuis des années, tu n’as pas le droit au chômage, la direction de ce musée prestigieux te dit que tu as choisi ton emploi, qu’être conférencière c’est ça, et puis que d’abord il y a pire ailleurs.

J’ai choisi mon métier, pas la précarité.

 

image via www.flickr.com

Laisser un commentaire