Il se permet de nous insulter dès qu’il est de mauvaise humeur

Pour mon employeur, travailler des heures supplémentaires gratuitement est tout à fait normal ; après tout, nous sommes facilement changeable.C’est surement pour cela qu’il se permet de nous insulter dès qu’il est de mauvaise humeur. On nous dit de travailler pour deux alors que la boite à les moyens d’embaucher mais ne le fait pas. Nous les travailleurs-étudiants, on nous en demande toujours plus pour être payé toujours moins.
Finalement nous travaillons pour continuer nos études mais nous devons sacrifier nos études pour travailler.
Qui a dit que les étudiants ne savaient pas de quoi ils parlaient? Qu’ils étaient trop jeunes pour comprendre ce que cette réforme voulait réellement dire pour les VRAIS travailleurs. Ce gouvernement devrait écouter la jeunesse qu’il est en train de sacrifier.

> image via flickr

Laisser un commentaire