Des horaires qui posent problème

J’ai travaillé pendant plus d’un an dans deux établissements différents en tant qu’assistant d’éducation pour arriver à un smic , la première année j’ai pu agencer mes horaires comme j’en avais besoin pour pouvoir cumuler les deux postes, malheureusement mes horaires n’étaient pas faciles.

Dans le premier établissement je travaillais de 11h30 à 14h00, puis une pause de deux heures trente et je reprenais à 16h30 jusqu’à 18h00; ensuite j’allais travailler dans le second établissement en tant qu’assistant d’éducation d’internat de 18h00 à 7h30 du matin. Je disais à mes collègues que j’avais besoin de partir 5 min en avance (sans le dire à la directrice) et je disais à l’autre établissement que j’arriverais 5 min en retard.

Malheureusement l’année suivante on m’a changé mes horaires, ayant un emploi du temps agencé comme un gruyère j’avais décidé de mettre à profit ces pauses de plus de deux heures en reprenant mes études à la faculté.

Dès le début de l’année mes horaires ont posé problème, certains de mes supérieurs dans un établissent ont été compatissants et on fait leur possible. Malheureusement arrivé au maximum des changements possibles dans un établissement j’ai du demander à l’autre établissement de me décaler mon arrivée le mardi matin de 30min…

On m’a promis de faire le maximum, on m’a laissé languir jusqu’en octobre ou j’ai du y aller au culot et déposer une lettre de démission en même temps que de réitérer ma demande de décalage de 30min de mon emploi du temps. J’ai déposé ma lettre de démission le même jour que mon anniversaire en me disant qu’ils seraient plus compréhensifs. mais rien n’a changé et ma lettre de démission à été acceptée.

J’ai donc fait une demande de rsa, après avoir perdu mon premier mi-temps, outre le fait que les démarches on pris 5 mois à aboutir, j’ai du tenir avec un salaire réduit et mes réserves.

Aujourd’hui alors que je suis formateur en plus sur mon temps libre pendant les vacances, j’ai la possibilité toujours d’être formateur mais un choix se pose à moi : si je travaille en plus pendant mes vacances je devrais déclarer ça dans mes revenus et le rsa sera réévalué pour trois mois, et pendant ce temps je percevrais un rsa moindre suite à un gain occasionnel, et de l’autre coté je peux demander à travailler en tant que bénévole, alors que certains sont payés, je ne suis pas pour cette dernière solution mais quoi-qu’il en soit si je travaille plus, dans ma situation actuelle, automatiquement je gagnerais moins.

Laisser un commentaire