Leur nouveau patron les a traité de « salopes ménopausées »

Elle a 53 ans ma maman. Il y a deux ou trois ans, la librairie où elle travaillait s’est fait racheter. Début de la descente aux enfers.
Retard de salaire, leur nouveau patron les a traité de « salopes ménopausées« . Fouillée à l’entrée de son travail et à la sortie (on ne sait jamais après tout). Condition de travail horrible. Pression psychologique, …
Il n’aurait jamais du reprendre la librairie, car ce n’était pas viable. Tout le monde le savait. Et beaucoup connaisse ce mec, qui a déjà fait couler d’autre entreprise. Le tribunal les a amené à l’abattoir, en connaissance de cause. Elle a très mal vécu cette période.
Personne n’a fait attention à eux. Ils les ont traités avec une indifférence totale.

Aujourd’hui, ses collègues et elle sont passés aux prud’hommes. L’une de leur collègues, avec un statut plus haut (mais avec les mêmes conditions) s’est fait condamner à payer des indemnités à leur c*nnard de patron.

Le travail ne devrait pas se passer ainsi. Et la vie de gens ne pas être mis de côté pour du fric.

> image via flickr

3 thoughts on “Leur nouveau patron les a traité de « salopes ménopausées »

  1. « Fouillée à l’entrée de son travail et à la sortie (on ne sait jamais après tout). »

    Personne n’est à l’abri d’un trafic de biens culturels, hein …

  2. « L’une de leur collègues, avec un statut plus haut (mais avec les mêmes conditions) s’est fait condamner à payer des indemnités à leur c*nnard de patron. »
    Incroyable! Quel motif ont ils invoqué?

Laisser un commentaire