Si je me replace dans les années 85/90 […] je serai très à l’aise financièrement avec mon salaire de l’époque.

Bonjour,

J’ai bientôt 50 ans, et des expériences plus ou moins difficiles et compliquées dans les divers emplois que j’ai exercés. Je suis mère de trois jeunes adultes pas encore parents. Je suis sans emploi depuis début mars, et souhaite créer une entreprise solidaire.

Je soutien le mouvement « nuit debout ». Mes raisons sont que je souhaite un salaire juste pour tous, y compris pour nos politiques qui occupent une fonction et non un emploi. Que nous puissions tous devenir propriétaire de notre logement, et pouvoir nous nourrir sainement. Aujourd’hui je vie seule et si je me replace dans les années 85/90, dans la situation dans laquelle je me trouve aujourd’hui, je serai très à l’aise financièrement avec mon salaire de l’époque.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je suis indignée par les abus de nos politiques à nous enlever un peu plus chaque jour nos droits, notre pouvoir d’achat, notre liberté, notre égalité et de nous contraindre par cet appauvrissement, à voir reculer la fraternité. Ils organisent notre désorganisation afin d’avoir la main mise sur nos possessions. S’enrichissant sans compter, sans la moindre humanité.

Pour ma part, je me suis toujours opposée à toutes les inégalités rencontrées. J’ai toujours osé dire ce que je pensais à mes supérieurs. J’ai quitté de nombreux emplois, ne supportant pas le pouvoir absolu de « petits chefs » exerçant des pressions qui supportées par tous, nous font prendre conscience des dégâts humains d’aujourd’hui.

Mes collègues n’étant pas prêts, à cette époque, à entendre mes revendications, et les conséquences à long terme des agissements de nos employeurs sur nous.Nous avions des salaires corrects, il y a 30 ans de ça, le gouvernement nous faisait miroiter un bel avenir pour les générations futures, donc personne ne souhaitait voir plus loin!!!!! Tout allait bien……

Et voilà, nous y sommes……plus loin……. « Nuit debout »

Comment cela est arrivé ?

Année 2000, souvenez-vous ? Et alors me direz-vous ? J’ai distribué malgré mon NON à l’Europe, les euros fraichement frappés…..et alors? Les gens sur le moment on râlés……et alors? Comme avant, ils ont vite laissé tomber, et ont acceptés les prix totalement décalés …….et alors ? Nos enfants dans les rues aujourd’hui pointent du doigt notre laissé aller…..et alors ?

Pour ma part je me sens responsable…….et alors ? Je veux être partie prenante du changement inévitable que nous devons mettre en place….et alors ?

Je souhaite que tous apportions notre soutien à nos jeunes qui nous montrent le chemin du changement…. Mettez-vous en route et : Armez-vous de votre courage, de votre bienveillance, de votre patience, de votre écoute, et de tout ce que vous souhaitez voir apporter à vos vies…….

> image via flickr

Laisser un commentaire