J’en suis à mon cinquième CDD d’un an!

Je travaille dans la fonction publique. Employée sur un poste de cadre (catégorie A), je gagne 1300€ par mois. Je n’ai droit à aucune prime, aucun avantage et je n’ai jamais eu qu’une augmentation de 30€ par mois et quelques baisses de salaire liées aux modifications des cotisations. Mais j’avoue, j’ai pas mal de congés!

La doxa dit qu’il n’est pas possible de renouveler plus de deux fois un CDD. J’en suis à mon cinquième CDD d’un an! Le CDI sera pour la sixième année… si tout va bien mais rien n’est moins sûr en ce moment.

Dans mon organisme, on avait coutume de dire que le fait d’être en CDD ne posait pas de problème puisque la plupart du temps on était renouvelé sans trop de question à se poser ce qui a été mon cas pendant ces 5 années. Oui mais ça, c’était avant.
Dans le contexte actuel de réduction des dépenses publiques, le ministère, dont je dépend, a mis le nez dans notre organisation et a trouvé qu’il y avait beaucoup de contractuels. Par conséquent il a été demandé que ces postes soient mis sur la bourse d’emploi interministérielle pour permettre à des « vrais » fonctionnaires d’y postuler. Jusque là, les postes occupés par des contractuels n’étaient pas présentés comme vacants.

Cette année, après 5 années passées dans une équipe à laquelle je tiens, après avoir proposé d’évoluer dans mes missions pour permettre à la structure de se rééquilibrer, je vais devoir postuler sur mon propre poste, passer un entretien comme tous les autres candidats. Je vais potentiellement être en concurrence avec des collègues fonctionnaires que j’ai pu côtoyer lors de formations ou de regroupement et la décision finale de mon renouvellement sera tranchée par une personne des services comptables du ministère qui ne sait rien de moi, ni de ce que j’ai pu faire au sein de l’organisme et qui sera sans doute plus inquiéter sur le fait que sa décision permettra ou non de faire faire des économies à l’État.

Je ne peux nier que ce n’est pas une si grande surprise pour moi. Cette mesure correspond à une mise en œuvre légale par conséquent je n’ai pas vraiment à m’y opposer et je ne sais même pas dans quelle mesure je le peux étant donné que c’est tout à fait légal.
Ce job n’est pas une fin en soi et ma situation ne sera pas catastrophique si l’aventure doit s’arrêter là. Mais ce n’est pas le cas de mes collègues jeunes parents, parents célibataires à qui on a vendu du rêve et que l’on va peut-être débaucher deux mois avant le renouvellement de leur contrat.
Nous avons accepter de jouer le jeu des nombreux CDD et de la précarité qui les accompagnent, confortés dans l’espoir  par l’expérience de nos responsables et de nos collègues que la situation finirait par se régulariser. Nous sommes restés fidèles à l’organisme, nous avons participé aux missions de service public et voici comment nous allons en être remercié.
On vaut mieux que ça…

One thought on “J’en suis à mon cinquième CDD d’un an!

  1. « Mais j’avoue, j’ai pas mal de congés! » …
    Ouais, fin si t’as un salaire « maigre », les congés tu les passes à la maison…
    t’est cadre catégorie A? Pourquoi ne pas tenter une autre voie? a l’étranger par exemple? C’est tjs bon pour sur un CV un séjour à l’étranger.

Laisser un commentaire