Inapte ou démission?

Après un arrêt maladie pour burnout, le médecin du travail essaie d’éviter de me déclarer « inapte » et me conseille de démissionner, car « sinon vous ne retrouverez plus jamais de travail dans ce domaine« .

Quand je lui dis que je ne vois pas pourquoi je démissionnerais (perdant ainsi tous mes droits), il me répond « Oh oui bon, vous perdrez quoi, l’équivalent de 3 mois de salaire? C’est pas la mort.Et puis le chômage, vous en aurez pas besoin, si vous vous bougez (oui, oui, si je me bouge. après des années à 14H par jour sans pause déj, je suis pleine d’énergie) vous pouvez retrouver quelque chose rapidement. Mais c’est sûr que ce sera plus difficile si je vous mets inapte. »

Heureusement, HEUREUSEMENT que j’ai tenu bon. Il m’a fallu un an de plus pour me remettre de tout ça, et des années pour arrêter les médicaments. Qu’est-ce que je serais devenue si j’avais suivi les conseils de ce « brave » docteur…

11 thoughts on “Inapte ou démission?

  1. Les médecins du travail sont du côté du Patronat, avant le peuple, c’est tout. Ne jamais démisssionner, au grand jamais, c’est le meilleur moyen de perdre tous ses droits car c’est un abandon de poste ! C’est comme déserter à l’armée. Non, non, règle d’or : « toujours se faire virer et se poser en victime ». Là c’est le succès garanti ! Faites confiance à un pro !

  2. Démissionner c’est donner toutes les cartes à l’autre joueur en déclarant forfait. Faut être plus chiant que ça. Et pour le terme « inapte » à votre encontre, vous pouvez retourner ce terme par la suite. Les médecins du travail s’appuie sur votre méconnaissance du droit pour faire le sale boulot. Vous avez donc intérêt à être le + chiant possible.

  3. bonjour, dans le privé il y a la rupture conventionnelle qui permet de toucher le chômage tout de suite! mais dans le public c’est beaucoup plus compliqué, après un burn out, on m’a refusé la démission et pour pouvoir sortir du cercle vicieux, j’ai pris une disponibilité pour élever mes enfants, mais je n’ai le droit à rien du tout!

  4. Ce ne sont que des mots, acceptez celui d’inapte, cela ne voudra dire qu’inapte dans cette entreprise ou dans cette administration là et après vous pourrez rebondir. J’étais fonctionnaire, catégorie B dans une autre vie, j’ai eu des soucis de santé, en longue maladie durant 5 ans et après j’ai du choisir entre inapte et donc radiée des cadres ou revenir dans le moule. J’ai choisi l’inaptitude et pour moi c’était choisir de repartir sur de nouvelles bases et depuis 10 ans, je n’ai plus la sécurité de l’emploi et le salaire mais je m’éclate à travailler dans un domaine qui me plait. A aucun moment, je n’ai regretté mon choix. Si mon témoignage peut vous aider, tant mieux.

  5. Démissionner après un arrêt maladie pour burn-out ??? Le chômage vous n’en aurez pas besoin ? C’est quoi le nom du médecin ? Mengele ?

    Quelle incompétence… Quant on ne connait rien au droit et au marché du travail on se tait… Je ne fais pas d’opération à coeur ouvert avec mon diplôme d’ingénieur moi…

Laisser un commentaire