En Belgique, voici comment cela se passe.

Je suis belge et vu de mon pays votre action me touche beaucoup.
Tout les témoignages que j’ai pu lire sur votre site me font penser que je ne suis pas seule dans ma galère.

En Belgique, voici comment cela se passe. Je sais que chez vous vous avez droit au RSA à partir de 25 ans (je ne connais pas les conditions par contre), chez nous après 25 ans on a plus droit a rien.

Si on termine ses études et qu’on obtient le CESS (équivalent de votre BAC pour les lycéens), on a droit a une allocation dite d’insertion.
Si on n’obtient pas ce diplôme, on a aucune aide.

Avant le 1er janvier on pouvait introduire une demande avant l’âge de 30 ans, mais attention il faut s’inscrire comme demandeur d’emploi aurpès du Forem,
et on est évalué deux fois sur l’année pour prouver qu’on cherche du travail.

Si l’organisme (l’ONEM) qui nous contrôle juge qu’on a pas assez cherché, on doit revenir trois mois plus tard (demander nous même une nouvelle convocation), avec plus de preuves.
Si on ne fait pas ça on est sanctionné pendant 6 mois, ce qui reporte encore la date pour obtenir les allocations.

Donc, sur un an de « stage d’attente » on est contrôlé au 9e mois et au 11e mois, si l’onem vous donne vos deux évaluations positives, vous pouvez ouvrir vos droit a vos allocation d’insertion.
400€ par personne cohabitante, et 900€ pour un isolé.

Maintenant, au 1er janvier 2015, l’age maximal est passé a 25 ans.

Ayant terminé mes études en janvier 2014, j’étais en plein dans mon stage d’attente j’ai eu mes évaluations positives, j’ai fait ma demande en janvier 2015 car il faut une année complète de stage d’attente, et j’ai eu un refus. Parce que j’avais 26 ans.

Donc les étudiants maintenant, ils vont vite faire des études moins longues, arrêter avant leur 24 ans, pour pouvoir avoir leurs allocations d’insertion.(qui sont limitées a trois ans et vous êtes contrôlé tous les 6 mois pour prouver que vous cherchez du travail, après ces trois années, vous perdez votre allocation)

Parce que, sans ça, on a aucun revenu, aucune aide. Énormément de personne dans mon entourage se retrouvent sans revenus parce qu’elles ont dépassé l’age limite.

Pour avoir une sorte de « RSA » il faut aller demander l’aide du CPAS et prouver qu’on est dans une situation vraiment précaire, ce qui n’est pas mon cas, vivant chez ma mère. Mais vais je devoir lui demander de l’aide financière tout le temps ? Certes j’ai la chance d’avoir un toit et a manger…

Je ne peux pas me déplacer, cela me coûte de l’argent.
Pour avoir des loisirs et donc de l’argent de coté, je dois revendre des livres, des dvd, … Aller au cinéma ? Sortir boire un verre ? … Je dois toujours demander a ma mère de l’aide.

Je ne sors plus de chez moi, ou très peu. Heureusement pour aller a un entretien d’embauche, le Forem (équivalent de votre Pole Emploi), rembourse 75% du billet de train par exemple.
Mais si je veux me rendre en ville pour postuler ? Je dois sortir de l’argent de ma poche.
Si je veux un papier pour avoir remboursement de mon trajet pour un entretien, je dois quand même payer mon train pour me rendre au Forem qui délivre le dit papier.

En plus de cela, je suis malentendante, je vous passe les refus que j’obtiens très rapidement par les employeurs où je postule (quand je le mentionne pas, ils prennent leur temps), alors que mon organisme d’aide aux personnes malentendantes proposent une aide financière a l’emploi, s’ils m’embauchent.

Je n’ai pas droit a une aide financière pour mon handicap parce que je ne suis pas assez handicapée. Je viens aujourd’hui de passer chez un médecin « contrôle » pour savoir si je peux bénéficier d’une aide « remplacement de revenus » c’est la 2e fois que je les sollicite, l’an dernier ils m’avaient refusé.

Faut croire qu’être sourde totalement d’une oreille et a moitié de l’autre c’est pas assez.

Je vais maintenant sur mes 28 ans, j’ai fait stages, formations, des études supérieures, j’ai des paquets de preuves que je cherche, mais si on ne m’emploie pas quelque part, que vais-je devenir ?
Comment se construire sa vie, des projets, sans argent ?

> image d’entête via flickr

Laisser un commentaire