Des conseils sans respect

Il y a trois jours, je sollicite un premier entretien avec ma « conseillère » du Pôle Emploi où je suis inscrit depuis un mois et demi. Je voulais faire le point sur ma situation et discuter d’une formation à laquelle je pourrais avoir droit, hyper-intéressante et susceptible de me tirer de la panade.

cap1 - Copie cap2 - Copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La dame me répond hier qu’elle « ne voit pas » pourquoi je devrais faire cette formation et conclut son mail lapidaire sans me donner le RDV que je lui demandais. Elle ne me connaît pas et ne cherche manifestement pas à me connaître, ne me laissant pas le loisir de lui expliquer ma démarche.

Ma précédente conseillère m’avait littéralement engueulé en apprenant que j’avais bossé quelques mois au black pour survivre…

J’ai 30 ans, pas de ressources, pas de RSA, et les personnes censées me conseiller ne m’apportent en vérité ni aide ni respect.

7 thoughts on “Des conseils sans respect

  1. Cette personne agit visiblement de façon bureaucratique et automatique en appliquant les règles stricto-sensu… sans considération humaine, en effet. avec 200 à300 demandeurs d’emploi à gérer, c e n’est pas difficile à comprendre pourquoi mais vous n’y êtes pour rien, vous !
    Je comprends votre ressenti et votre situation… sachez que pour obtenir quelque chose de pole emploi, il ne faut attendre d’eux aucune aide et tout leur amener maché, prémaché, prédigéré avec une tonne d’arguments à l’appui.
    Donc réitérez votre demande de rendez-vous, sans vous étendre (ni vous fâchez… même si on en a parfois sacrément envie, c’est absolument à éviter), et préparez un dossier en béton : rencontres avec des collègues ou futurs collègues, et même employeurs potentiels si vous arrivez à décrocher un rdv, formateurs, trouvez des témoignages, cela va lui montrer que vous connaissez votre partie ( et elle, non ! ) et à partir de cela vous aurez des arguments prouvant que oui cela va enrichir votre pratique professionnelle…
    Il y a dix ans, c’était relativement simple d’obtenir une formation, (moi, j’avais même amené le dossier complet et juste demandé un tampon et une signature pour vous dire ! ) aujourd’hui les critères sont devenus très restrictifs avec notamment le cpf et vous devez prouvez l’intérêt de cette formation… c’est devenu très bureaucratique.
    Courage…

  2. Merci pour ce témoignage.

    Comment se fait-il que des personnes comme toi se retrouvent sans rien, sans RSA ni aucune autre aide ?
    Comment, sachant que tu n’as vraiment aucune ressource, des personnes sencées t’aider, te reprochent d’avoir bossé au black ? alors que c’est ça ou la mort ?
    Parfois, on se dit que ces gens préfereraient nous voir crever..

  3. Le boulot de merde que peuvent faire certains conseillers me hérisse toujours les poils. J’ai eu la chance de bosser quelques mois en CDD (accueil, principalement) dans une petite agence Pôle Emploi dont les salariés étaient compétents et toujours agréables envers les demandeurs d’emplois. Mais j’ai aussi pu me rendre compte à quel point certains dans d’autres agences ne font pas leur boulot (quand ils ne voulaient pas inscrire les gens par téléphone, leur disant de passer en agence alors qu’on s’occupe pas des inscriptions en agence, par exemple). Donc oui, il y a malheureusement du manque de moyens, mais il y aussi quelques cons dans le lot qui jettent la honte sur toute la profession (et sur l’Institution même). Là-dessus, je n’aurais donc qu’un seul conseil : si votre conseiller/ère ne vous convient pas, demandez à changer. Il est aussi possible de passer en agence sans rdv pour se renseigner (par contre, il y a souvent de l’attente).
    Quant à la formation, si vous trouvez effectivement des offres qui la demandent, n’hésitez pas. 🙂 C’est toujours utile d’avoir une corde de plus à son arc. Et si elle existe avec de l’alternance ou des stages, c’est encore mieux. Parce que, mine de rien, beaucoup d’employeurs demandent de l’expérience, et les candidats qui n’en n’ont pas restent souvent sur le carreau. Après, je ne sais pas quel statut vous avez, mais la correction et la rédaction Web se font assez souvent en auto-entrepreneur, il me semble, donc ajouter des compétences est aussi une bonne idée si vous êtes dans cette optique. Et contrairement à cette conseillère, je pense même qu’il peut y avoir une bonne complémentarité entre la création de contenus et la création de support / création visuelle.
    En tout cas, je vous souhaite bon courage pour ce que vous choisirez !

  4. Bonjour,

    Pour un témoignage de l’autre côté du mur (mais qui a six ans maintenant donc la situation est sûrement pire qu’il la décrit…).
    http://www.mediafire.com/download/f97gxq7tthyg72a/Confessions_dune_taupe_a_Pole_emploi_-_Gael_Guiselin.pdf

    P.88 :  » Évidemment ce n’est pas grand-chose, mais j’y tiens. Je reçois
    mes clients trente minutes et pas vingt comme cela nous est
    instamment demandé. Aucun texte légal ne m’en empêche. Je refuse
    le travail à la chaîne, pour eux comme pour moi. Pas question
    d’imiter cette collègue qui a installé sur son bureau un minuteur de
    cuisine en forme de cochon, lequel émet un entêtant tic-tac pendant
    toute la durée de l’entretien avant de diffuser une sonnerie stridente
    au bout d’un quart d’heure pour signifier au client qu’il est cuit. « 

  5. Pôle emploi, enfin les employés sont censé montré une bonne image, comme n’importe qu’elle structure qui reçoit du public mais il en est tout autre. Dernier exemple en date pour moi qui rejoins un peu le votre, je demande à ma conseillère sur son e-mail si elle a bien reçu mon contrat de travail en CDI, une question fermée simple où normalement il suffit de répondre oui ou non pour que la personne en l’occurrence moi sache si je dois renvoyer mon contrat pour qu’il soit bien réceptionné. Mais non, pourquoi faire simple quand on peux faire compliqué. Voici la réponse :

     »
    Bonjour,

    Bonjour,

    Votre contrat de travail n’est à ce jour pas enregistré sur votre dossier. Il sera traité par un technicien indemnisation.

    Nous sommes actuellement sur des délais de traitement rallongés.

    Cordialement. »

    Ce qui est comique dans l’histoire c’est que déjà je suis arrivée en fin de droit depuis avril et que en plus, On me dit que le contrat n’est pas enregistré sur le dossier mais il sera traité. Allez comprendre la logique.

  6. Et ben dis donc, merci à vous pour ce témoignage. Ce n’est pas du tout ce qu’on appel une bonne image pour eux. Elle ne fait même pas l’effort de vous donner un peu d’explication. Si elle l’a donné, à votre place, j’aurai agi autrement, mais là ! Je ne sais pas trop quoi dire.

Laisser un commentaire