Un blâme pour être assis

Dans une boite de préparation de commande : 3h50 par demi journée pour exclure légalement toutes pauses, j’ai été convoqué 4 fois le 1er mois pour paresse. Il fallait que je compte 1000 fourchettes en tant de temps, puis c’était 2000, puis 3000 dans le même temps, pas le droit de les compter assis, droit d’aller aux toilettes 1x par demi journée uniquement ; j’ai pris un blâme parce qu’un collègue m’a trouvé assis, quand j’attendais qu’un collègue se prenne un café à la machine ; il est allé me dénoncer de m’être assis 1 minute …
On m’a changé de poste à chaque fois que je discutais avec mon coéquipier, un contremaître jaugeait mon travail en permanence depuis son bureau qu’une fenêtre ouvrait sur l’entrepôt.
Ma période d’essai n’a pas été renouvelée ; j’avais besoin de ce salaire.
#OnVautMieuxQueCa

> Image d’entête via flickr

One thought on “Un blâme pour être assis

  1.  » il est allé me dénoncer de m’être assis 1 minute … » Alalaaa, regarde moi ça …. La délation, quel magnifique chose, typiquement français … Faut-il etre une sous-merde pour faire ça, dans ce genre de travail en plus ???

    J’espère que vous avez trouver un autre travail entre temps. Je vois que les choses sont beaucoup plus grave que ce que je ne pensais..

Laisser un commentaire