Je suis incapable de dire si elle va s’en sortir

Bonjour, je vous envoie mon témoignage ici car j’aimerais qu’il soit publié anonymement. C’est à propos de ma mère qui a fait un burnout il y a bientôt 3 ans, aujourd’hui je doute qu’elle ait la force de témoigner c’est pourquoi je m’exprime à sa place.

Avant ça, c’était une personne très combative, altruiste, elle avait un caractère d’acier et elle a tout donné pour nous, j’ai 3 frères. Et avec un père moyennement présent elle a tout assuré quasiment seule. Formatée déjà depuis son enfance à tout gérer seule.
Elle a commencé sans diplôme, est devenue femme de ménage, puis a étudié, est devenue aide soignante puis infirmière, elle est passée en horaires de nuits et la fatigue a commencé à arriver, les conditions de travail étaient rudes, l’hôpital était en sous effectif, et elle étudiait en parallèle pour passer cadre de nuit, elle craqua une première fois mais réussit à obtenir le poste de cadre mais pas le diplôme (donc salaire d’infirmière mais fonction de cadre).

La nuit c’est vraiment chaud parfois à l’hôpital et elle, adorant son boulot, se donnait à fond jusqu’à souvent faire le travail des autres. Par exemple il y a deux cadre de nuit, un seul bipper, c’est très souvent elle qui finissait avec, qui faisait les rondes, etc… un jour un cinglé s’est garé sur la place d’ambulance et est venu à l’accueil. Ma mère l’a raccompagné à sa voiture pour lui dire de se garer plus loin et le mec a pété les plombs et lui a presque roulé dessus avec sa voiture, c’est à partir de là qu’elle a commencé à avoir peur d’aller au travail. Elle s’est aussi déjà retrouvée payée à demi salaire sans trop de raison… Un autre jour des étudiants en médecine, une vingtaine déguisés beaucoup bourrés, se sont mis à foutre le bordel dans l’accueil de l’hôpital à 3h du matin, ma mère les a viré comme elle a pu et elle s’est faite accuser (je sais plus de quoi d’ailleurs).

L’accumulation de tout, le décès de son frère et de son père qu’elle a jamais accepté, la situation familiale assez tendue parfois, et enfin et surtout le travail, elle a craqué une seconde fois, a tenté de se suicider… Après être allée en clinique de repos, s’être fait hospitaliser en psychiatrie plusieurs mois, elle est revenue sous traitement, a recommencé plusieurs fois, à chaque fois les médecin lui donnaient des médoc plus forts… tout ça lui a coupée toute envie, les médicaments l’ont fait grossir, elle ne bouge plus et fume des cigarette à longueur de journée et ne se sent plus capable de rien, refuse de sortir ou de se faire soigner. J’avais 18 ans, aujourd’hui j’en ai 21, j’essaye de m’occuper d’elle comme je peux, je suis incapable de dire si elle va s’en sortir…

 

 

Illustration CC-By Flickr

8 thoughts on “Je suis incapable de dire si elle va s’en sortir

  1. Courage à vous. J’espère que la situation de votre mère s’améliorera bientôt, mais après un burnout et une dépression les améliorations prennent forcément du temps. Il peut être utile d’en parler à des amis des gens de confiance pour vous aider à tenir le coup et à trouver des solutions. Peut-être essayer d’autres médecins ou psychiatres avec d’autres pratiques, pour essayer d’autres thérapies (pas forcément à base de médicaments). Il existe des lignes d’appel anonymes ou des sites internet pour discuter et lâcher la pression qui pourraient peut-être aider.
    C’est dur pour vous d’assumer cette situation seul(e). Essayez de trouver des fenêtres pour vous-même.
    L’exploitation des travailleurs dans le milieu médical est terrible. Je vous souhaite le meilleur. Courage. Merci pour votre témoignage.

  2. Bonjour,
    Je trouve votre histoire tellement parlante, je suis infirmière, j’ai 30ans et connu déjà certaines de ces situations. On se dit qu’on est forte et que ca ne nous touche pas.Merci pour se rappel de prendre soin de nous de relâcher la pression. Pour ce qui est de votre mère, je pense comme les autres commentaires,allez voir d’autres psychiatres ou médecins,les médicaments ne sont pas la solution à tous les problèmes!
    Bon courage!

  3. Bonjour,
    Ta mère est elle soignée pour ce qu’il faut?
    tu présentes un burn out…..je me pose la question d’un trouble de stress poste traumatique…Tu dis qu’elle a manqué de se faire écraser et qu’à partir de là……..vraiment je pense qu’il faut interroger ce diagnostic. (et il y aurait une trouble associé, la dépression)
    Les centres d’urgence medicaux psy ont l’ habitude de ce trouble. Peut être pourrait elle faire une consultation chez eu

  4. Entièrement i d accord avec cette personne ,j ai testé la kinesiologue.médecine peu connue.qui vs aide naturellement à relancer votre énergie

  5. De la part d’une maman qui a frôlé ça, l’amour des enfants est d’une grande aide au rétablissement, peut être le plus important ; montrez lui, et surtout dites lui que vous l’aimez et n’hésitez pas à le répéter chaque jour, et lui dire que ce qu’elle a fait était formidable, qu’elle a été formidable, et qu’elle est un exemple pour vous.
    Vous avez le pouvoir de l’amour, utilisez le, pour elle et pour vous.
    Bon courage

  6. bonjour

    Courage ,j’ai fait un burn out et deux tentatives de suicides dont une avec le poids des médocs qui convenaient pas du tout..on s’en sort ,mais il faut du temps et beaucoup d’amour ,et un entourage solide qui soutienne ,faire ce qui est apaisant ,et rassure ….ce n’est qu’une grosse batterie à recharger qui doit combattre les peurs et les états de fatigue.Un jour ,ça revient tout doucement,certes un peu long.

  7. bonjour;
    beaucoup de courage ne baisser pas les bras vous les enfants auprès de votre maman a vraiment besoin de vous pour dire qu’il faut supprimer tout les médics progressivement et de se faire suivre pas une spy et ostéopathe car les médicaments n’arrange rien au contraire on s’enfonce dans un gouffre noir patience et courage

Laisser un commentaire