Son patron demande de faire avorter sa conjointe

Je suis éboueur, j’aimerais rester anonyme et je voulais raconter ma situation actuelle …

Présentement je suis en arrêt de travail pour burnout suite aux exigences et aux comportements de mon employeur, mais lui il fait comme si ce n’était pas de sa faute et s’arrange pour que moi le petit travailleur ne soit pas reconnu comme ayant une lésion psychologique reliée à tout le stress vécu au travail. Au lieu de ça, il dit que c’est relié à ma situation familiale étant donné que j’ai un enfant de 2 ans et bientôt un autre en septembre, même si par rapport à ma situation il m’a fait des remarques qui sont plutôt désagréables comme de faire avorter ma conjointe même qu’une fois il m’a demandé de choisir entre elle et mon job ….Apparemment c’était pas de sa faute, il ‘a dit ça accidentellement selon ses dires.

Aussi sur le travail on n’a pas de pause, on fait des journée de 7 a 12 h. Pour manger faut profiter du peu de temps qu’on a entre les villages, il surveille en permanence nos faits et gestes, parfois en nous espionnant pour ensuite nous mettre la pression, mais encore là il dit que c’est juste pour motiver les employés, mais en réalité c’est du surmenage et je comprends vraiment pas pourquoi il est pris au sérieux quand il dis que c’est accidentel qu’il traite ses employés comme il le fait avec moi.  Je suis surement le premier qui se lève pour dénoncer son comportement abusif et je suis même pas pris en considération, surement parce que je suis seul à me battre pour que les travailleurs puissent avoir un peu plus de respect de la part des employeurs, surtout ce qu’on se donne, pour que leur porte feuille se remplisse pendant qu’on fait notre possible pour avoir le minimum pour vivre …

One thought on “Son patron demande de faire avorter sa conjointe

  1. D’autant que les éboueurs, y’a pas que les patrons qui ne les respectent pas. Crever et renverser les poubelles (non, ce ne sont pas toujours les chiens) en disant « de toute façon y’a des gens payés pour ramasser », c’est pour moi un manque de respect flagrant.

Laisser un commentaire