Expériences de stage en vente

Je n’ai pas eu d’expérience professionnelle concrète. A vrai dire, j’ai passé plus de temps comme « stagiaire », que comme salarié. Je viens d’une filière Bac pro Commerce.
Voulant travailler plus tard dans le domaine du paramédical (faute de pouvoir aller dans une autre ville avec une autre filière pro), j’ai tout d’abord opté pour un diplôme qui me donnerait la possibilité de trouver un travail qui financerait mes études futures. Enfin bref.

Ma première expérience professionnelle s’est passée à l’age de 16 ans dans une S.A.R.L spécialisé dans la vente de produit bazar. Elle a duré 2 mois. J’ai eu affaire à un patron totalement tyrannique et imbu de sa personne qui était très généreux en ce qui concerne les petites allusions racistes (sachant que je suis magrébin et musulman) et qui n’a pas hésité à me faire travailler dans tout sauf la vente direct (sachant que ça se faisait dans le magasin en question). Porter des charges très lourdes comme des énormes pots de fleurs, DES sacs de sables de 25kg et plein d’autres trucs, inlassablement des journées de 7hx5, avec aucune protection que ça soit chaussures de sécurité ou autres :  la chemise, polo sans marque, jean et chaussures de ville étaient obligatoire. C’est comme si on demandait à un pompier de mettre un seulement un k-way et un tuba lors d’un incendie finalement…

Bref celui-ci a continué à me donner des tâches hors sujet comme l’entretien du magasin ET du parking, me faire ramasser les détritus, désherber à la main les extrémités de trottoirs devant le magasin en plein mois de juillet et août en me faisant insulter par des automobilistes ayant eu la joie de voir un arabe faire le domestique je suppose. En gros j’ai été un grand naïf qui non seulement ne connaissait pas le monde du travail avant ça, mais qui plus est, pensait que c’était normal de faire travailler comme un dingue un mineur qui était finalement venu pour un stage d’observation, puis pratique du métier de la vente. De plus, cet abruti de patron n’a pas trouver d’autre moyen de dire mon professeur que j’étais pas très « nerveux » (que j’étais lent). Je me suis plains à mes profs, puis à mon proviseur qui ne m’ont pas écouté et m’ont tout simplement dit de laisser couler.

Plus tard. Deux mois de stage dans le prêt-à-porter féminin. J’ai eu affaire à une équipe de femmes très inhumaines et à un sous-directeur qui souhaitait montrer qu’il était le « mâle Alpha » là-bas et n’a pas manqué de me le faire savoir en me donnant une tache et une seule tâche : la surveillance des cabines, rien d’anormal pour l’instant. Par contre quand tu fais ça depuis 2,3,4 semaines et qu’on te refile les corvées des autres tu commences à voir l’humiliation qu’on essaie de t’infliger. Pour info la stagiaire plus jeune que moi en était déjà à la caisse, l’étiquetage des vêtement etc.
Bien entendu ayant une expérience dans le domaine de « l’esclavage moderne » j’ai mis le holà très vite. J’ai refusé de faire la corvée qu’une des vendeuses a essayé de m’imposer (plier les article, etc) surtout si c’est pour lui laisser le plaisir de rentrer 20 minutes en avance chez elle. Ce qui ma valu une convocation dans le bureau du directeur me gueulant dessus et me menaçant de me jeter à la fin de la 5ème semaine. A ce moment-là ayant très bien compris le plan qui se montait, je me suis tu et il me demanda pourquoi je ne pleurais pas… je lui ai répondu en souriant de faire le nécessaire si il jugeait que je ne devais pas rester. Je suis finalement resté pour une raison qui m’est encore un peu floue. Mais il a quand même menti à mon professeur en lui disant que je ne voulais pas allez en caisse ni en réserve.

Désolé pour ce pavé. Si ça vous gave, je comprendrais. Mais pour vous dire que durant ces petites expériences, j’ai appris plusieurs choses, que les gens « du bas peuple » se battent pour les miettes que les gens d’en haut veulent bien leur lancer et ils ne se rendent pas compte de leur rôle minable dans tous ça… Les gens doivent se battre pour réaliser leurs rêves. Et honnêtement si je souhaite être infirmier c’est justement pour prouver à ces gens que l’humanité est toujours là, rare, mais toujours là.

Merci de me donner la parole.

One thought on “Expériences de stage en vente

  1. Ce n’est pas un pavé.
    Ce n’est pas gavant.

    C’est uniquement tes expériences qui sont exaspérantes. Ce n’est pas normal de traiter quelqu’un comme ça.

Laisser un commentaire