Menaces et heures supp’ en fast-food

Bon, je suis pas fan de la pratique de publier publiquement sur les réseaux sociaux, c’est pas mon truc. Mais quand, même, faut peut être en parler.

Alors je bosse dans la restauration rapide, et ce qui suit, c’était dans le même endroit, en 5 mois.
Il y a le fait que j’ai du prévenir et m’excuser un jour de devoir partir à l’heure parce que j’avais autre chose à faire. Et que derrière, je me suis fait pourrir par tous mes collègues. Et pour éviter ces désagréments, tous mes rendez-vous je les prenais des jours où je savais que je ne ferai pas d’heures sup’.
Il y a la fois où un collègue m’a agressé verbalement, m’a menacé de me défoncer (physiquement) à la fin de mon service, et mon directeur n’a rien fait, même pas un avertissement contre mon collègue, il m’a juste reproché ma sensibilité (parce que je me suis mise à pleurer), et que tout ce qu’il pouvait faire c’était me donner mes congés payés.
Il y a la fois où, le jour où on a reçu nos paies, on a vu que nos heures supplémentaires n’étaient pas payées (entre 15h et 25h pour tous les employés), et la réponse du directeur a été « ça ne change rien, vous touchez vos salaires normaux, il y aura juste un décalage d’un mois à présent », sauf que on fait pas 20h supplémentaires par mois pour le fun et que si on les fait, c’est qu’on en a besoin. Et même si c’est une pratique courante, le savoir le jour J qu’on est dans la merde financièrement pour le mois à venir, ça ne fait pas plaisir.
Voilà, il y aurait d’autres choses à dire, mais plus complexes et je ne sais pas si elles ont leur place dans ce témoignage.

Laisser un commentaire