Magouille sur les contrats

 « Je travaille en CDI depuis environ 5 ans et ce dans la même société de distribution alimentaire ( magasin alimentaire de proximité ).
C’est mon premier emploi a plein temps, par chance et par mon implication, j’ai évolué rapidement au sein de cette société en passant,
de simple employé polyvalent, à adjoint, et maintenant gérant salarié de magasin.
Durant ces quelques années j’ai dû m’investir sans compter notamment au niveau des heures et de plus en plus maintenant. Je trouve normal qu’un employé doivent s’investir, mouiller la chemise.
Mais bien évidemment nos employeurs nous doivent, par conséquent, le respect, et ne pas nous faire des entourloupes pour nous sucrer des primes ou le droit au paiement de nos heures supplémentaires.
J’en arrive à la mauvaise surprise que j’ai pu avoir dans la foulée d’un bonne.
Suite à des tensions que j’ai pu avoir dans un de nos magasins en tant qu’adjoint, dû au fait que la gérante déléguait énormément son travail afin d’avoir bien plus de temps libre au point de ne plus gérer les différents problèmes du magasin et de ne faire qu’acte de présence, j’ai pu changer de lieu de travail, et surtout avoir une promotion en tant que gérant.
Bonne nouvelle, mon employeur reconnait mes compétences et prend un risque compte tenu de mon manque d’expérience dans la fonction.
Afin d’effectuer ce changement mon employeur m’annonce que je doit démissionner de mon poste actuel ( Adjoint ) afin de signer mon nouveau contrat ( Gérant ).
Cela me parait étrange, mais peu importe je suis promu.
En tant qu’adjoint j’étais payé sur 13 mois.
Et là arrive les mauvaises nouvelles, tout d’abord en tant que gérant je me retrouve a n’être payé que sur 12 mois, pas top mais bon je touche un prime d’intéressement  ça compense.
Ensuite, et là la grosse mauvaise nouvelle arrive.
Cette promotion je l’ai obtenue en fin Novembre 2014, j’ai donc travaillé 11 mois en tant qu’adjoint je m’attendait donc à percevoir ma prime de fin d’année au prorata.
Hé ben non comme j’ai démissionné de ce poste, afin d’intégrer le nouveau, mon employeur n’y étant pas obligé par la loi ne m’a pas versé cette prime ( d’environ 1000€ ).
Voila comment ils m’ont remercié d’avoir aussi bien travaillé.
On peut toujours dire que je demande le beurre et l’argent du beurre mais je trouve cela un peu facile et mesquin de m’avoir obligé à démissionner dans le seul but d’économiser le versement d’une prime de fin d’année durement gagné.
Malgré cela je suis encore dans cette entreprise où je me donne à fond pour faire tourner le magasin dont j’ai la charge et cela sans compter mes heures de travail.
En effet dans mon nouveau contrat je n’ai aucune limite horaire, il me faut faire autant d’heure que nécessaire afin de faire fonctionner, autrement dit faire fructifier le magasin.
Cela m’amène donc régulièrement a effectuer environ 45 heures par semaine, et plus récemment due à un changement d’enseigne j’ai eu a effectuer plus de 60 heures sur certaines
semaine.
Bien entendu je ne suis qu’employé et non cadre de cette entreprise. Ma rémunération annuelle est de 19680 € net soit 25548 € brut, par mois représente un salaire net de 1640 € net.
Je ne sais pas si je ne fait que me plaindre alors que je ne devrait pas ou si cela est justifié, mais je trouve que je m’investis déjà énormément dans mon travail et je n’ai aucune envie que la loi El khomri ne permette à mon employeur d’exiger d’avantage ou d’avoir la liberté de me virer du jour au lendemain pour des raisons absurdes. »
Anonyme

Laisser un commentaire